Magny, Claude-Marc

Principes de chorégraphie

suivis d'un Traité de la Cadence
Genève, Minkoff, 1765 Réimpression de l'édition de Paris, c. 1710

Type

,

Disponibilité

, , , , ,

Langue(s)

Publication / maison d'édition

  • Minkoff

Reprint

  • 1980

Pagination

  • [1-6], [1]-244

Dimensions

  • 15 cm x 22 cm

Catalogue

  • rero

Autre(s) exemplaire(s) en Suisse

  • Liste non exhaustive

Autre(s) exemplaire(s) à l'étranger

Edition(s) antérieure(s) ou postérieure(s)

  • Non renseigné

Ressources électroniques

  • Non répertorié

Mots-clés

, ,

Résumé critique des parties introductives

Le corps du texte est introduit par trois parties: une préface, une approbation et un privilège du roi.
La préface situe le livre dans la continuité des travaux de Thoinot Arbeau (Orchésographie) et de Raoul Auger Feuillet (La Chorégraphie ou l’art de décrire la danse), sans expliquer qu’en réalité la notation qu’utilise Claude-Marc Magny est le résultat des travaux de deux autres théoriciens et praticiens de la danse: Beauchamp et Conti.

Résumé critique du corps du texte

Le traité est utile pour l’étude de la belle danse, en particulier pour ce qui est de son style tardif.
Il comporte une première partie intitulée « Principes de chorégraphie » qui expose le fonctionnement du système de notation désormais appelé « Beauchamps-Feuillet ». La seconde partie, « Tables des pas qui sont en usage dans la danse », présente les variantes des pas de base de la belle danse. La troisième, « Traité de la cadanse », explique comment articuler les pas à la musique. La quatrième qui ne porte pas de titre réunit différentes partitions du répertoire chorégraphiques en notation Beauchamps-Feuillet: « Menuet de la reine » par M. Marcel, « Menuet Dauphin » par M. Marcel, « Menuet d’Exaudet » figuré par M. Magny, « L’Allemande » par M. Pécour, »La Mariée » par M. Pécour, « Aimable vainqueur » par M. Pécour, « Le quadrille » par M. Magny, « Le ballet champestre, contredanse à huit » composée par Monsieur Magny. La cinquième partie est intitulée « Méthode abrégée pour connaître facilement les contredanses dessinées, sans que les pas soient écrits, pour les tracer soi-même »; elle comporte elle aussi plusieurs chorégraphies: « La crois de Lorraine » composée par M. Magny, « Le ballet Valois, contredanse à huit » composée par Monsieur Magny, « L’interrompu, contredanse à huit » composée par M. Magny et « Les petits bosquets, contredanse à huit » composée par M. Magny. Suit une dernière partie: « Petite démonstration » qui explique comment se font les pas de menuet en avant et du côté droit et les révérences des hommes et des femmes. La description du pas de menuet laisse ouvertes plusieurs interprétations.

Critère de choix du livre pour le cataloque

Le livre est un reprint des éditions genevoises Minkoff; c’est donc au titre d’un livre sur la danse édité en Suisse qu’il figure au catalogue de Cadanse.

Contributeur(s)

Remarques sur la rédaction

21 juin 2019